• Début février,

    nous avons fait une excursion dans le nord.

     

    Tout d'abord, une halte à la pépinière de DAMIEN DEVOS, en Belgique

    Je rencontre ces pépiniéristes aux fêtes des plantes à Chantilly (uniquement en automne) et en Belgique.

     

    Voilà mes achats (certains étaient réservés)

     

     

    GINKGO BILOBA "OBELISK"

     ressemble à MENHIR,  avec la même forme érigée

     

    premiers achats 2020

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    premiers achats 2020

     

    ACER MANDSHURICUM 

    arbuste de petite taille, un feuillage différent de celui que l'on rencontre habituellement

     

     

     premiers achats 2020

     

     

     

     

     

     

     PODOCARPUS "chocolat box"

    c'est un conifère !!!

    forme naine avec des aiguilles "chocolat"

     test, car un peu fragile ...

     

    premiers achats 2020

     

     

     

     VISITE DES SERRES DE THIERRY ET SANDRINE DELABROYE

     

    A la découverte des nouvelles hybridations !!!

    me voilà avec 4 nouvelles hellébores

     

     

    premiers achats 2020

     

     

    premiers achats 2020

     

     

    premiers achats 2020

     

    premiers achats 2020

     

     

     Il ne faisait pas très beau, 

    mais qu'importe, ces petites plantes nous apportent la gaité qui nous manque.

     

     


    9 commentaires
  •  

     

    Edmond Rostand l'a rêvé, conçu dans les moindres détails.

    La maison de style Néobasque, classique pour la région est à l'intérieur tout autre ... somptueuse ...

     

     

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     

     

    Nous entrons par LE GRAND HALL,

     

    Une vaste pièce baignée de lumière grâce à ces larges ouvertures des deux côtés, avec une vue sur les jardins.

     

    Vous apercevez un balcon, il était relié directement à la chambre d'Edmond Rostand.

    Les frises représentent un poème de Victor Hugo "la fête chez Thérèse".

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     

     

    Attenant au grand hall,

    LA BIBLIOTHEQUE, au temps d'edmond Rostand, elle contenait plus de 15 000 ouvrages.

    Le musée l'a dédié à CYRANO, vous y trouverez une multitude d'informations.

     

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     LA SALLE A MANGER

    au décor raffinée et très féminin.

    Vous pourrez y voir un joli portrait de Rosemonde.

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

    LA SALLE D'HYDROTHERAPIE

    C'est une grande salle où toute la modernité de l'époque est présente, ici.

     

    Atteint de pleurésie, Edmond Rostand, s'y rendait tous les jours pour soulager ses douleurs.

    Le sol est recouvert de feuilles de plomb, par dessus, un caillebotis en teck. 

     

     

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

    LA CHAMBRE D'EDMOND ROSTAND

     contrastant avec le reste de la maison.

     

    Chambre austère, seule la vue sur le parc peut distraire ...

     

     

     

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     

     

    LA CHAMBRE DE ROSEMONDE, célèbre poétesse.

    De style Louis XVI, cette chambre est bien plus confortable que celle d'Edmond Rostand ...

    Certaines portes cachent la salle de bain et autres placards ...

    et toujours cette magnifique vue sur le parc et les Pyrénées;

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     

    LE BOUDOIR DE ROSEMONDE,

    c'est l'une des pièces que j'ai préférée.

    Les peintures de Jean Veber, représentant des scènes de contes de fées sont fabuleuses ...

    Cette pièce est inspirée de l'art nouveau, les meubles en marqueteries associant le hêtre, bois de rose et nacre ...

    Contrairement aux salles que je vous ai proposées, la vue sur les jardins est celle du jardin Anglais (au nord). 

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     

     

    Au dessus de la cheminée, une drôle de pendule comportant quatorze heures !!!

    elle illustre l'expression "chercher midi à quatorze heures" (création d'Henri Vian)

     

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     

    LA GARDE-ROBE DE ROSEMONDE

     

    Les murs sont orné de décor peint inspiré des chinoiseries du XVIIIe siècle.

    les placards sont dissimulés dans les arrondis des parois, la grande classe !!!

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

     

    LA CHAMBRE DES ENFANTS,

    Jean et Maurice Rostand ont vécu dans cette chambre durant leur petite enfance.

    Ils n'ont pas été en internat mais des enseignants venaient à Arnaga.

     

    Chacun de ces enfants ont été célèbre dans leur domaine,

    Maurice, l'ainé,  sera écrivain, poète et dramaturge.

     Jean se passionnera pour les insectes et les batraciens, il sera biologiste.

    Visite de la Villa ARNAGA

     

    LA MODERNITE DE CETTE VILLA

    Elle a reçu toutes les innovations de cette époque, en 1906, Edmond Rostand est le seul à dîner à la lumière électrique ...

    Au contraire de tous les châteaux qui sont si froids, ici tout a été conçu pour avoir bien chaud !!!

    Dans chaque pièce de l'air chaud est acheminé depuis le sous sol par des conduits encastrées dans les murs.

    Les fenêtres sont équipés de double vitrage avec un système de vérin à piston pour l'ouverture et la fermeture.

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     

    Autre innovation,

    Le tableau d'appel permettant d'appeler les domestiques, les principales pièces sont ainsi reliées à l'office par des fils de courant continu

    L'office est alimenté en eau courante chaude et froide (cette salle est la pièce intermédiaire entre la cuisine qui se situe au sous sol et la salle à manger)

    Un monte plat manuel assure la liaison avec la cuisine et l'office

     

    Je terminerai mon article, 

    par quelques bouquets faits de fleurs séchées.

     

    Visite de la Villa ARNAGA

     Je les ai trouvé joli et si "désuets" par rapport à l'ensemble de la décoration.

     

    Je vous invite, vraiment, à visiter ce bel endroit.

    Mon article est loin d'être complet, il y a tant à raconter sur les personnes qui y ont vécus ...

     

    Si vous avez loupé mon article sur les jardins, c'est ici

     

    Bisous et excellent dimanche.

     

     

     

     


    15 commentaires
  • Un mois qui est devenu ma "bête noire" ...

    depuis quelques années, mes vacances se passent au jardin.

    Je peux venir palier à la sécheresse par des arrosages copieux !!!

     

     

    Mais cela n'est pas une solution ...

    C'est pour cela, que dès l'automne, je paille avec BRF et autres paillis, feuilles ...

    pour faire une couche fertile et épaisse au pied des végétaux.

     

     

     Ici,

    Les bouleaux apportent une ombre légère et bienfaisante.

    Dire que nous les avons plantés, il y a 34 ans !!!

    Ils n'ont jamais été taillés ...

     

     

    En contrepartie, ils assèchent rapidement un périmètre important tout autour d'eux !!!

    Je butte sur leurs racines dans les massifs un peu plus loin ...

     

    Aout 2019

     

     

     La partie arrière du jardin.

    Elle est la plus sèche, car plus exposée au vent et au soleil !!!

     

    Aout 2019

     

     Les arbres et les arbustes sembles moins souffrir que les vivaces.

     

     

    Les fruits et les feuillages sont les principaux attraits ...

    Sorbiers, eonymus, malus, hypéricums pour les fruits

    Cercis, acers, cornus, asters, euchères ... pour les feuillages

     

    Aout 2019

     

     Les arbustes à fleurs présents en août, principalement,

    Les hydrangeas : les paniculatas sont les moins vulnérables ...

    ici, quelques variétés

     

    Mont blanc, snow flake, unique, wim's red, bobo ...

    certains ont déjà changé de couleurs

    Aout 2019

     

    à l'avant de la maison,

    la partie la plus vieille est vulnérable, également ...

     

    J'ai envie de changement,

    moins de fleurs, plus de feuillage ...

     

    Aout 2019

     

     Vous voyez, je préfère ce vert !!!

     

    Aout 2019

     

     

    A l'arrière de la Maison,

    rien qu'au regard de l'herbe verte, 

    on sent tout de suite, l'ombre rafraîchissante !!!

     

    Aout 2019

     

    Des vivaces qui se moquent du manque d'eau

    1ère les euphorbes

    2e les linarias

    3e les sauges

     

    Aout 2019

    Aout 2019

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les plantes vous semblent sereines sur cette photo ....

    il n'en est rien, il faut constamment leur apporter tous les 2,3 jours un arrosage copieux

     

     

    Aout 2019

     

    en fond de massif,

    le lilas des indes (lagerstroemia) est dans son élément.

    Le soleil, c'est ce qu'il aime !!!

    Pour info, la taille se fait en février. Ce que je ne fais pas ... j'y pense ...

     

    Aout 2019

     

    Mauvaise rencontre !!!

     

    un nid de frelon asiatique, un fléau

     

    Nous risquons d'en trouver de plus en plus ...

    C'est le premier au jardin, il s'est niché dans le garage, nous avons fait appel à un "professionnel".

    Le coût 100 €, mieux vaut ne pas en avoir trop souvent !!!

     

    Aout 2019

     

    Les premières pluies sont arrivées en septembre ...

    notre été 2019 a été par conséquent moins "aride" 

     

    Bisous

    et bonne soirée

     

     


    12 commentaires
  • Je suis très émue en faisant cet article ...

    c'est un jardin qui m'a beaucoup touché.

    Il est l'oeuvre d'un grand composition des mots, EDMOND ROSTAND

     

    La Villa ARNAGA se trouve à Cambo les Bains, Ville thermale.

    Venu pour y passer sa convalescence, suite à une pleurésie, Edmond Rostan va y imaginer et construire cette demeure dans le style Néobasque.

    Sa construction dura 4 ans (de 1903 à 1906), il y vécu de 1906 à 1918, c'est ici qu'il écrit "Chantecler".

     

    Le succès de la pièce de théâtre CYRANO DE BERGERAC et de L'AIGLON vont lui permettre

    de magnifier cette grande demeure et de créer un jardin "remarquable".

     

     

     

    Je vous invite à me suivre pour une petite visite

     

     

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

     Cette maison est superbe,

    de près, de loin, je me suis "éclatée" avec mon APN

     

    Moi, qui n'aime pas forcément les jardins à la Française, trop stricte à mon goût ...

    J'ai admiré l'ensemble : les perspectives, les bassins, les massifs de fleurs annuelles

     

    On retrouve dans ce jardin et dans la Villa, la richesse, l'ostentatoire, et des endroits plus doux et intimistes.

     

     Côté levant, le jardin à la Française,

    un canal où se reflète la maison ...

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    ... Si vous vous retournez,

    vous pouvez admirer une magnifique pergola

     Elle se reflète dans l'eau également.

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

    Une promenade s'impose,

    les détails sont charmants ...

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Sur le côté,

    Un pavillon style empire, magnifié par la végétation distillée avec soin par les jardiniers.

    Je n'ai pas trouvé d'informations le concernant.

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Les bordures de fleurs annuelles sont charmantes !!!

    et les grandes vasques débordantes de fleurs, superbes ...

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

    En se rapprochant de la maison,

     Nous avons pu admiré le décor.

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    De l'intérieur de la maison,

    un panorama époustouflant !!!

    avec la montagne en ligne de fond.

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Coté couchant, se déploie un jardin "à l'Anglaise" alliant verdure et courbes minérales.

    Azalées, Rhododendrons, Cornouillers de Floride se relayent pour fleurir tout au long de l’année. D’autres essences dont les Cryptomerias du Japon offrent une palette de senteurs, de couleurs et de formes qui réveillent les sens.

     

    Tel l'a voulu Edmond Rostand

     

     

    j'ai adoré ces énormes pots garnis de bégonias orangé

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     La forme de cet espace se compose comme une proue de navire.

    Au temps d'Edmond de Rostand, cet espace était relativement nu.

    Il était composé d'une grande pelouse orné de bosquets d'azalées, de rhododendrons et d'arbres colonnaires.

    Tout autour un bois de chênes avec d'autres essences importées.

    Pour mettre de la couleur : genêts, hydrangeas, lauriers roses.

     

    De nos jours, on disparu : la roseraie, le verger, le potager et les vignes

    Avec les arbres, le paysage est maintenant masqué ...

    j'ai beaucoup aimé cette partie plus intimiste et beaucoup moins visité.

    Un tort !!! mais tout le plaisir était pour nous ...

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Voilà un cornouiller avec des fruits que je n'avais jamais rencontrés

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après la visite de la Villa,

    Nous avons refait un tour, mais par les chemins extérieurs de la partie à la Française.

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Beaucoup moins structuré,

    mais tout aussi charmant

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

    Nous avons rencontré, là une Paonne avec sa progéniture

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

     

     

     

    Après la mort d'Edmond Rostand, la Villa fut racheter par plusieurs personnes successives ... 

     

     LA VILLA ARNAGA a été racheté dans les années 60 par la municipalité.

    Depuis, elle a su redonner à  cette belle propriété sa splendeur comme autant d'Edmond Rostand.

     

    C'est maintenant un musée ... à visiter, absolument !!!

     

    Je vous invite à me suivre prochainement pour la visite de la Villa Arnaga

     

    Bisous et bon WE

     

     


    15 commentaires
  • Je vous propose, aujourd'hui,

    un arbuste intéressant pour son feuillage

     

    CERCIDIPHYLLUM JAPONICUM "ROTFUCHS" (arbre au caramel)

     Il est arrivé au jardin en 2017

    Ce que j'ai aimé chez lui, tout de suite, c'est sa forme colonnaire, et son feuillage violacé.

     

    Avec le temps sa forme sera plus ovale.

    Floraison, pour le moment insignifiante, je ne l'ai pas remarqué ...

     

    Vous remarquerez que ces photos, on été toutes prises au printemps,

    Ce Cercidiphyllum  est à ce moment là très lumineux et donc se remarque le plus.

    C'est vrai, que la nature, en avril, n'est pas, encore, tout à fait réveillée ...

     

    avril 2017, à sa plantation

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

     

     

    avril 2018

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    avril 2019

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    Les arbustes pourpres devraient être plantés davantage ... et je mis emploie !!!

    ils s'associent avec toutes les couleurs, c'est génial.

     

    Vous le voyez, ici, en fond de massif, 

    il réhausse cet espace par sa couleur et sa verticalité. 

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    Le CERCIDIPHYLLUM aime le soleil,

    il est écrit qu'il craint la sécheresse, je ne l'ai pas constaté.

    Mais comme, j'arrose ...

     

     

     

     

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

     

    En juin, il accompagne les linarias

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    Pour avoir un article complet, je vous proposerai d'autres photos en 2020,

    à d'autres mois de l'année.

     

    Pour le moment,

    c'est encore l'hiver, 

    attention la semaine prochaine, les températures baissent !!!

     

    Bisou et bon WE

     

      

     

     


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires