• Je suis très émue en faisant cet article ...

    c'est un jardin qui m'a beaucoup touché.

    Il est l'oeuvre d'un grand composition des mots, EDMOND ROSTAND

     

    La Villa ARNAGA se trouve à Cambo les Bains, Ville thermale.

    Venu pour y passer sa convalescence, suite à une pleurésie, Edmond Rostan va y imaginer et construire cette demeure dans le style Néobasque.

    Sa construction dura 4 ans (de 1903 à 1906), il y vécu de 1906 à 1918, c'est ici qu'il écrit "Chantecler".

     

    Le succès de la pièce de théâtre CYRANO DE BERGERAC et de L'AIGLON vont lui permettre

    de magnifier cette grande demeure et de créer un jardin "remarquable".

     

     

     

    Je vous invite à me suivre pour une petite visite

     

     

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

     Cette maison est superbe,

    de près, de loin, je me suis "éclatée" avec mon APN

     

    Moi, qui n'aime pas forcément les jardins à la Française, trop stricte à mon goût ...

    J'ai admiré l'ensemble : les perspectives, les bassins, les massifs de fleurs annuelles

     

    On retrouve dans ce jardin et dans la Villa, la richesse, l'ostentatoire, et des endroits plus doux et intimistes.

     

     Côté levant, le jardin à la Française,

    un canal où se reflète la maison ...

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    ... Si vous vous retournez,

    vous pouvez admirer une magnifique pergola

     Elle se reflète dans l'eau également.

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

    Une promenade s'impose,

    les détails sont charmants ...

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Sur le côté,

    Un pavillon style empire, magnifié par la végétation distillée avec soin par les jardiniers.

    Je n'ai pas trouvé d'informations le concernant.

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Les bordures de fleurs annuelles sont charmantes !!!

    et les grandes vasques débordantes de fleurs, superbes ...

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

    En se rapprochant de la maison,

     Nous avons pu admiré le décor.

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    De l'intérieur de la maison,

    un panorama époustouflant !!!

    avec la montagne en ligne de fond.

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Coté couchant, se déploie un jardin "à l'Anglaise" alliant verdure et courbes minérales.

    Azalées, Rhododendrons, Cornouillers de Floride se relayent pour fleurir tout au long de l’année. D’autres essences dont les Cryptomerias du Japon offrent une palette de senteurs, de couleurs et de formes qui réveillent les sens.

     

    Tel l'a voulu Edmond Rostand

     

     

    j'ai adoré ces énormes pots garnis de bégonias orangé

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     La forme de cet espace se compose comme une proue de navire.

    Au temps d'Edmond de Rostand, cet espace était relativement nu.

    Il était composé d'une grande pelouse orné de bosquets d'azalées, de rhododendrons et d'arbres colonnaires.

    Tout autour un bois de chênes avec d'autres essences importées.

    Pour mettre de la couleur : genêts, hydrangeas, lauriers roses.

     

    De nos jours, on disparu : la roseraie, le verger, le potager et les vignes

    Avec les arbres, le paysage est maintenant masqué ...

    j'ai beaucoup aimé cette partie plus intimiste et beaucoup moins visité.

    Un tort !!! mais tout le plaisir était pour nous ...

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Voilà un cornouiller avec des fruits que je n'avais jamais rencontrés

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après la visite de la Villa,

    Nous avons refait un tour, mais par les chemins extérieurs de la partie à la Française.

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

    Beaucoup moins structuré,

    mais tout aussi charmant

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

    Nous avons rencontré, là une Paonne avec sa progéniture

     

    Le Jardin d'Edmond Rostand

     

     

     

     

     

     

    Après la mort d'Edmond Rostand, la Villa fut racheter par plusieurs personnes successives ... 

     

     LA VILLA ARNAGA a été racheté dans les années 60 par la municipalité.

    Depuis, elle a su redonner à  cette belle propriété sa splendeur comme autant d'Edmond Rostand.

     

    C'est maintenant un musée ... à visiter, absolument !!!

     

    Je vous invite à me suivre prochainement pour la visite de la Villa Arnaga

     

    Bisous et bon WE

     

     


    15 commentaires
  • Je vous propose, aujourd'hui,

    un arbuste intéressant pour son feuillage

     

    CERCIDIPHYLLUM JAPONICUM "ROTFUCHS" (arbre au caramel)

     Il est arrivé au jardin en 2017

    Ce que j'ai aimé chez lui, tout de suite, c'est sa forme colonnaire, et son feuillage violacé.

     

    Avec le temps sa forme sera plus ovale.

    Floraison, pour le moment insignifiante, je ne l'ai pas remarqué ...

     

    Vous remarquerez que ces photos, on été toutes prises au printemps,

    Ce Cercidiphyllum  est à ce moment là très lumineux et donc se remarque le plus.

    C'est vrai, que la nature, en avril, n'est pas, encore, tout à fait réveillée ...

     

    avril 2017, à sa plantation

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

     

     

    avril 2018

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    avril 2019

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    Les arbustes pourpres devraient être plantés davantage ... et je mis emploie !!!

    ils s'associent avec toutes les couleurs, c'est génial.

     

    Vous le voyez, ici, en fond de massif, 

    il réhausse cet espace par sa couleur et sa verticalité. 

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    Le CERCIDIPHYLLUM aime le soleil,

    il est écrit qu'il craint la sécheresse, je ne l'ai pas constaté.

    Mais comme, j'arrose ...

     

     

     

     

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

     

    En juin, il accompagne les linarias

     

    Cercidiphyllum Rotfuchs

     

    Pour avoir un article complet, je vous proposerai d'autres photos en 2020,

    à d'autres mois de l'année.

     

    Pour le moment,

    c'est encore l'hiver, 

    attention la semaine prochaine, les températures baissent !!!

     

    Bisou et bon WE

     

      

     

     


    14 commentaires
  •  

    Visite Août 2019.

     

     

    Le château de PAU se trouve au milieu de la Ville.

    Il est devenu au fil des siècles palais royal, national, musée.

    Sa construction remonte au Moyen-age.

    Sans doute Henri IV est celui qui marquera plus son histoire, étant le premier roi de France et de Navarre.

     

     

    Château de PAU

     

    Les premiers écrits remontent au XIIe siècle,

    c'était une fortification entouré d'une palissade de bois, ce qui aurait donnée son nom à la ville.

     

    Première transformation au XIVe siècle par Gaston III, comte de Foix, nommé aussi Gaston Fébus.

    Il transforme ce château Féodale en une citadelle imprenable (guerre de cent 100)

     

    Il devient Palais Royal lors du refuge en ce Château de Catherine de Navarre et Jean d'Albret.

    Il perd sa vocation défensive et de grands aménagements sont alors effectués, cuisines, escaliers, balcons .... 

    Des jardins sont aussi créés sous le règne de Jeanne d'Albret et d'Antoine de Bourbon. 

     

    Château de PAU

     

     

     

     Après le départ d'Henry IV, Il fût administré par un gouverneur

     

      

    Château de PAU



    A cause de la réunion du Béarn et de la Navarre au royaume de France, le Château de Pau fût délaissé et une partie de son mobilier d'apparat et la collection de peintures sont emmener à Paris sous l'ordre de Louis XIII.

     

    Le château de Pau est préservé de la démolition sous la Révolution ,

    il servira un temps de logement des troupes pendant cette période.

     

    Il ne sera guère entretenu, ensuite ...

     

    Ce n'est qu'en 1838, que Louis-Philippe 1er, Roi de France, décide d'entreprendre la restauration du Château.

    Il recréa le décor intérieur dans l'esprit de la Renaissance, et créa la cour royale.

    Transformation de l'avant-corps de garde en Chapelle.

     

     

    Château de PAU

    C'est au tour de Napoléon III de poursuivre la rénovation du Château de PAU,

    Peu de modifications mais une grande restauration des façades, des sculptures Renaissance, fenêtres ... 

    C'est lui, qui créa le portique reliant la ville au château.

    Il y séjournera à de nombreuses reprises.

     

    C'est sous la IIIe république que clôturera la fin des restaurations ...

    ainsi, ce château devient un magnifique musée que je vous invite à découvrir avec mes quelques photos.

     

     

     

     

     La Salle aux cent couverts, impressionnante !!!

    située au rez-de-chaussée.

    C'est une salle à manger d'apparat, entièrement démontable.

     

     

     

    Château de PAU

     

    Des tapisseries des Gobelins ornent les murs.

     

    Les lustres  de styles hollandais sot en bronze doré.

     

    Château de PAU

     

     

     

    Château de PAU

     

    représentants les chasses de Maximillien 

     

     

     

    Château de PAU

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bel escalier, beau plafond

     

    Château de PAU

     

    Le grand salon de réception

    Grande salle d'apparat.

    Elle réunit, au Moyen-Age l'assemblée des nobles et du clergé.

    Fin XVe, c'est la salle du trône des rois de Navarre. 

    Salon de réception sous la Monarchie de Juillet.

     

    Les lustres de cette salle était destinés, tout d'abord, au Château de Versailles. 

    Les murs, toujours des tapisseries des Gobelins 

     

     

    Château de PAU

     

     Un buste d'Henry IV enfant

     

    Château de PAU

     

     

    Dans le Salon de Famille trône un magnifique billard

     

     

    Château de PAU

     

     

     

    La Chambre de  l'Empereur

    Château de PAU

     

     

     

     Tableau représentant Henri IV revenant de la Chasse

     

    Château de PAU

     

     

     

     

    La chambre Jeanne d'Albret

     

    Château de PAU

     

     

     

     La Chambre du Roi,

    où Henri IV est né.

    C'est une reconstitution.

    Elle devait se trouver, à l'origine, à l'étage inférieur.

    Louis Philippe fait aménager cette chambre natale artificielle autour de cette fameuse carapace ...

     

     

    Château de PAU

     

     

    Château de PAU

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lit orné de 64 portraits de rois 

     

     

     

     

     ... berceau légendaire du petit Henri, futur Henri IV 

    Louis XVIII la dote de son actuel décor de lances, casque orné de plumes d'autruches,

    broderies et bannières aux armes de France et de Navarre

     

     

    Château de PAU

     

     

     Voici la fin de notre voyage dans le temps ...

    j'aime toujours visiter ces lieux chargés d'histoires.

    Notre beau Pays regorge de bien beaux trésors inestimables qu'il faut visiter pour les faire vivre.

     

    Bisous

     

     

     

     

    Ainsi se termine cette visite virtuelle.

    Tous mes commentaires ont été écris avec le concours d'écrits sérieux sur différents sites mis à disposition sur le net.

     

     

     


    4 commentaires
  • Les rétrospectives de l'année 2019 se poursuivent par le mois de JUILLET.

     

    Comme en 2018, le mois de JUILLET 2019 a été très chaud.

    La très belle floraison de Juin a son revers, énormément de rosiers à tailler ...

    Il resta néanmoins encore de belles floraisons !!! 

     

    Juillet 2019

     

    a remarquer, qu'il a plu !!!

    ce qui a permis à la jardinière de respirer un peu ...

    mais de courte durée, car les températures sont remontées aussitôt !!!

     

    Juillet 2019

     

    Comme vous voyez, fin juillet, la pelouse a repris son air assoiffé, comme l'année précédente !!!

     

    Juillet 2019

     

    J'avais choisi pour cette  jardinière des plantes australiennes.

    Je pensais qu'elles résisteraient mieux à nos étés caniculaires. Cela n'a pas été un franc succès ...

     

     

    Juillet 2019

     

     

    Ma première mosaïque 

    avec mes meilleures photos que je n'avais pas publié.

     

    Juillet 2019

     

     

     

     

    2e mosaïque avec une partie de mes différents hydrangéas.

     

    star gazer, mont blanc, ayescha, annabelle, classique sans nom, sweet fantaisie, soulangeana, inspire, Wim's red, invincibelle

     

    Juillet 2019

     

     

    Le vert des persistants, les asters qui attendent l'automne, on fait que le jardin semblait vivant.

    Les crocosmias lucifer ne craignent pas le soleil. Il ont été  nombreux a fleurir le long de la haie.

     

     

    Juillet 2019

     

    sans oublier les hémérocalles

     

    Juillet 2019

     

    Sur la gloriette, 

    cette imposante clématite "Iam Lady J" s'impose face aux rosiers.

    Je la soupçonne d'avoir "étranglé" un rosier grimpant !!!

    Je fais donc attention qu'elle ne se développe pas trop sur les autres rosiers.

     

    Juillet 2019

     

     

    sa fleur est toute délicate et semble bien inoffensive ...

     

    Juillet 2019

     

     

     Voilà un arbuste supportant très bien nos étés secs,

    le Cercis "rising sun"

     

     

    Juillet 2019

     

    Juillet 2019

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sa particularité, son feuillage se décline en plusieurs couleurs. 

     

     

     

     

     

     

     

    Une nouveauté au jardin, 

    SORBUS CHAMAEMESPULUS,

    c'est en juillet et août qu'il se pare de multitude petites boules qui vont devenir cramoisies.

    C'est un petit sorbier nain qui je vous présenterai certainement en 2020.

     

    Juillet 2019

     

    J'ai adoré ce petit géranium vivace acheté ce printemps.

    Il sera mon coup de coeur pour ce mois de juillet 2019

     

    son nom : YEZOENSE variété nipponicum (origine Japon)

     

    Juillet 2019

    Il a fleuri tout au long de l'été et même beaucoup plus !!!

     

    Cet article sur le mois de Juillet 2019 a été édité trop tôt,

    vous avez remarqué qu'il manquait les commentaires !!!

     

    Bisous et bon WE

     

     


    12 commentaires
  • Allez encore une !!!

    Bienvenue à 2020 et à une nouvelle décennie ...

    Je vous la souhaite à tous et à toutes belle et ensoleillée.

     

    Une bonne santé pour profiter pleinement de vos jardins et de vos proches.

     

    Je ne changerai pas mes habitudes et vous me retrouverez régulièrement sur le blog "ma vie jardinière"

     

     

    Nouvelle année !!!

     

     Comme vous voyez, mon camélia d'automne a très bien passé cette transition.

     

    Gros bisous et encore une BELLE ANNEE 2020

     

     


    22 commentaires