• Une jolie tulipe pour le mois de mai

     

     

    Tulipe BLUSHING LADY

     

    de forme "flûte" au départ,

    c'est quand elle est ouverte que je la trouve la plus belle

     

     

     

    Tulipe BLUSHING LADY

     

    mais il faut du soleil !!!

     

    Tulipe BLUSHING LADY

     

    Association avec les tulipes mauves dont j'ai perdu le nom.

     

     

    Tulipe BLUSHING LADY

    Tulipe BLUSHING LADY

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tulipe BLUSHING LADY

    Tulipe BLUSHING LADY

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tulipe BLUSHING LADY

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tulipe BLUSHING LADY

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De quoi faire un joli printemps !!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cette année,

    à cause du mauvais temps,

    je n'ai toujours pas fini mes plantations de bulbes ....

    et ce ne sera pas ce WE, je fais un stage de poterie.

     

    Bisous et bon Weekend 

     

     


    12 commentaires
  • Plantation automne 2017,

    ma collectionnite ne faisait que commencer ... 

    car il y en a des variétés toutes plus belles les unes que les autres.

    FRANCK SADRIN, pépinière du Mont blanc en proposait et je ne manquais pas de les réserver.

     

    Je vous présente, ici, un des plus beaux du jardin en floraison.

     

    Son nom est bien PERFECTION, et ce nom ne pouvait que lui aller.

     

     

    En 2018, AVRIL première floraison au jardin

     

    Malus perfection

     

    Bouton joufflu rose tendre

     

     

    Malus perfection

     

     

     

    Malus perfection

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la fleur s'ouvre, et c'est toute sa délicatesse qui se révèle.

     

     

     

     

    toujours une pointe de rose, mais le blanc commence à s'imposer.

     

    Malus perfection

     

     

     

    AVRIL 2019,

    sur la photo, il est juste au centre.

    forme plutôt colonnaire, c'est pour cela que je l'ai planté près de la haie du voisin.

    Ainsi, il occultera une partie peu attrayante.

     

    Malus perfection

     

    deuxième floraison,

    il a explosé !!!

    ses fleurs d'une douceur extrême à totalement changer ce massif assez monotone et en mutation.

     

     

     

    Malus perfection

     

     

     En recherchant des informations sur lui,

    les photos que j'avais vu sur le net m'avais intrigué.

     

    peut-on avoir autant de fleurs sur une même branche ...

     

    et bien oui, au plus fort de sa floraison, les feuilles sont comme avalées !!!

     

    Malus perfection

     

     

     C'est un malus d'exception et très heureuse de l'avoir au jardin.

    Je suis sûre qu'on le retrouvera chez les pépiniéristes passionnés.

     

    Bisous et bonne semaine

     


    13 commentaires
  • 1er article sur mon séjour dans les Pyrénées Atlantiques, au mois d'Août.

    Entre montage et mer, j'y ai passé une semaine formidable en compagnie de Françoise et de Cécile native de la vallée d'Ossau.

     

     

    OLORON SAINTE MARIE ou la réunion de la ville d'OLORON (ville Vicomtale) et SAINTE MARIE (ville Episcopale).

     Ville emplie d'histoire,

    sa création remonte au 1er siècle de notre ère, appelé au départ lluro

    Son emplacement privilégié en a fait une place importante au moyen âge et devient aux XIVe et XVe siècles, la capitale économique du Bearn,

    grâce à son commerce de transit avec l'Espagne et à l'essor de son artisanat textile.

    Au fil des siècles la ville se transforme grâce à l'arrivée du Chemin de fer dans le second Empire.

     

    Oloron Sainte Marie

    Cette ville est située près du bassin aquitain et des Pyrénées, à 50 km de l'Espagne et à 100 km de l'océan Atlantique.

    Le gave d'Oloron traverse cette ville, Elle a été bati au confluent de deux gaves (torrent) : les gaves d'Aspe et d'Ossau.

     

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

    Capital du Béret et Ville où l'on fabrique les célèbres Pyrénées 

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

     Oloron Sainte Marie

     Eglise Notre Dame

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

     l'Ours des Pyrénées

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

    du haut de la Tour de Grède,

    on découvre l'étendu de la Ville et les contours des Pyrénées.

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

    Les Pyrénées

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

    Personnages qui y sont nés et que j'ai trouvé amusant de vous citer.

     

    Le Comte de Tréville, de son vrai nom Jean-Armand du Peyrer, Lieutenant -commandant des Mousquetaires sous Louis XIII,

    immortalisé par Alexandre Dumas

     

    Antoine Germain LABARRAQUE, pharmacien et inventeur de l'eau de Javel.

     

    Une première étape pour s'imprégner de cette très belle région.

    Bisous et bon dimanche.

     

     


    12 commentaires
  • Retour sur ce mois d'avril 2019,

    toutes les tulipes sont maintenant ouvertes

     

    les 800 bulbes achetés l'automne dernier sont tous là

    et c'est la découverte 

     

    Avril 2019

     

     

     fini la monotonie !!!

    c'est vraiment le printemps de la terre jusqu'au ciel ...

     

    Avril 2019

     

     

     Il a fait chaud ce mois d'avril et peu de précipitations,

    moi encore le bras dans le plâtre, je ne peux que me promener au jardin.

    C'est très rare en cette saison, j'ai plutôt l'habitude d'avoir la tête en bas ... à faire les contours des massifs.

     

     

     

    Avril 2019

     

     

     Je prends goût aux iris, 

    en voilà un, fort joli ... à peine éclos, la floraison est pour le mois de MAI.

     

    Avril 2019

     

     

    1ère mosaïque

    Mes malus, des arbustes que j'affectionne.

    de belles variétés différentes dans leur fleur, leur port et certaines parfumées et d'autres naines.

     

    de haut en bas :

    Brandy wine, prairie fire, coral burst, toringo aros, transitoria, sun rival, Evelyne, perfertion, Madona

     

     

    Avril 2019

     

     

     2e mosaïque

    des arbustes généreux, des floraisons aux couleurs douces.

    contrastant avec les couleurs vives des tulipes.

     

    Avril 2019

     

     

    3e mosaïque

    bien sûr les tulipes !!!

     

    Avril 2019

     

     Les rosiers en sont même habillés ...

     

    Avril 2019

     

     

     

     

    Cette partie du jardin est maintenant à maturité et il me semble que rien n'est à modifier.

    Tous les végétaux s'entrelacent les uns aux autres, c'est ce que j'aime.

     

     

     peut-être un peu plus de tulipes !!!

     

    Avril 2019

     

     Par contre, ici, j'ai l'intention d'apporter un peu plus de forme.

    Je le trouve assez plat et manque de végétation l'été.

     

    Avril 2019

     

     

    Découverte de ce mois,

     

    le magnolia SUNSATION, floraison jaune, pas si courant dans ce genre,

    forme colonaire, facile à caser !!!

     

     

     

    Avril 2019

     

    En ce début d'année 2019, la saison ne fait que commencer et tout ira crescendo jusqu'à l'explosion des rosiers.

     mon mois d'avril a été merveilleux et j'espère le retrouver aussi beau en 2020 avec encore des nouveautés à vous présenter.

     

    Bisous et bonne journée.


    10 commentaires
  • Visite en ce mois début de mois d'Août de la maison natale de Colette, la célèbre écrivaine.

     

     

    Nous sommes à Saint Sauveur en Puisaye, dans l'Yonne.

     

     Gabrielle Colette est la dernière des quatre enfants de Sidonie Landoy (Sido), son père est le Capitaine Jules-Josept Colette.

     

     

     

    Elle passe, ici, une enfance heureuse, jusqu'à ses 18 ans.

    La famille ruinée doit quitter Saint-Sauveur pour s'installer à Châtillon-sur-loing.

     

     

     

    La maison de Colette

     

     

    La maison de Colette

     

     Maison bourgeoise,

    les pièces sont petites et à l'abris des regards.

    Il faut dire que la Famille COLETTE n'est pas appréciée au village ... les jalousies paysannes sont féroces.

     

    Le mobilier éparpillé après leur départ,

    on retrouvé leur place, grâce à l'association qui s'occupe de faire revivre cette maison et son jardin.

     

     

    La maison de Colette

     

     

    En haut à gauche, la Chambre de Colette.

    Petite et "froide".

    Adorée par sa mère et protégée à l'extrême, cette chambre surprend, il faut passer par celle des parents, monter un escalier pour arriver, ici.

    Une unique petite fenêtre ...

     

     

    En bas, au centre, la chambre des parents

    En bas, à droite, la chambre de sa soeur aînée, qu'elle occupera plus tard.

     

    Les photos de gauche, portrait de sa mère, de Colette et de sa soeur Juliette.

    La maison de Colette

     

     

     Voici, la fenêtre de sa chambre

     

    La maison de Colette

     

    Ici, souvent Colette venait se réfugier,

    un point stratégique : voir sans être vue

     

    La maison de Colette

     

    Visite du jardin,

    Sido aimait beaucoup le jardinage, un moyen de s'évader ... 

     Colette accompagnait souvent sa mère.

     

     

     

    La maison de Colette

    La maison de Colette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il est en cours de restauration à l'identique.

    En s'appuyant sur les nombreux écrits de Colette.

     

     

     

     

     

     

     

    La maison de Colette La maison de Colette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La maison de Colette

     

     

     

     

     

     Le potager en contrebas,

    permettait une certaine autonomie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici la glycine  !!!

    déjà centenaire au temps de Colette, un "arbre" qui a bien connu la famille ...

     

     

    La maison de Colette

     

     

     Pour retrouver l'ambiance de ce lieu et de ces habitants, 

    je vous propose de lire ou de relire les oeuvres de Colette,

    et de venir vous immerger dans le berceau de sa jeunesse.

     

    Une visite très agréable, comptée par des bénévoles passionnés.

     

    Dans les alentours, je vous conseil de visiter Saint Fargeau, son château et son lac

    Vous avez aussi le village de potier de Saint Amant en puisaye.

    de quoi passer quelques jours dans cette belle région.

     

     Bisous et à bientôt pour le récit de ma semaine dans les PYRENEES ATLANTIQUE


    10 commentaires