•  

    Visite Août 2019.

     

     

    Le château de PAU se trouve au milieu de la Ville.

    Il est devenu au fil des siècles palais royal, national, musée.

    Sa construction remonte au Moyen-age.

    Sans doute Henri IV est celui qui marquera plus son histoire, étant le premier roi de France et de Navarre.

     

     

    Château de PAU

     

    Les premiers écrits remontent au XIIe siècle,

    c'était une fortification entouré d'une palissade de bois, ce qui aurait donnée son nom à la ville.

     

    Première transformation au XIVe siècle par Gaston III, comte de Foix, nommé aussi Gaston Fébus.

    Il transforme ce château Féodale en une citadelle imprenable (guerre de cent 100)

     

    Il devient Palais Royal lors du refuge en ce Château de Catherine de Navarre et Jean d'Albret.

    Il perd sa vocation défensive et de grands aménagements sont alors effectués, cuisines, escaliers, balcons .... 

    Des jardins sont aussi créés sous le règne de Jeanne d'Albret et d'Antoine de Bourbon. 

     

    Château de PAU

     

     

     

     Après le départ d'Henry IV, Il fût administré par un gouverneur

     

      

    Château de PAU



    A cause de la réunion du Béarn et de la Navarre au royaume de France, le Château de Pau fût délaissé et une partie de son mobilier d'apparat et la collection de peintures sont emmener à Paris sous l'ordre de Louis XIII.

     

    Le château de Pau est préservé de la démolition sous la Révolution ,

    il servira un temps de logement des troupes pendant cette période.

     

    Il ne sera guère entretenu, ensuite ...

     

    Ce n'est qu'en 1838, que Louis-Philippe 1er, Roi de France, décide d'entreprendre la restauration du Château.

    Il recréa le décor intérieur dans l'esprit de la Renaissance, et créa la cour royale.

    Transformation de l'avant-corps de garde en Chapelle.

     

     

    Château de PAU

    C'est au tour de Napoléon III de poursuivre la rénovation du Château de PAU,

    Peu de modifications mais une grande restauration des façades, des sculptures Renaissance, fenêtres ... 

    C'est lui, qui créa le portique reliant la ville au château.

    Il y séjournera à de nombreuses reprises.

     

    C'est sous la IIIe république que clôturera la fin des restaurations ...

    ainsi, ce château devient un magnifique musée que je vous invite à découvrir avec mes quelques photos.

     

     

     

     

     La Salle aux cent couverts, impressionnante !!!

    située au rez-de-chaussée.

    C'est une salle à manger d'apparat, entièrement démontable.

     

     

     

    Château de PAU

     

    Des tapisseries des Gobelins ornent les murs.

     

    Les lustres  de styles hollandais sot en bronze doré.

     

    Château de PAU

     

     

     

    Château de PAU

     

    représentants les chasses de Maximillien 

     

     

     

    Château de PAU

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bel escalier, beau plafond

     

    Château de PAU

     

    Le grand salon de réception

    Grande salle d'apparat.

    Elle réunit, au Moyen-Age l'assemblée des nobles et du clergé.

    Fin XVe, c'est la salle du trône des rois de Navarre. 

    Salon de réception sous la Monarchie de Juillet.

     

    Les lustres de cette salle était destinés, tout d'abord, au Château de Versailles. 

    Les murs, toujours des tapisseries des Gobelins 

     

     

    Château de PAU

     

     Un buste d'Henry IV enfant

     

    Château de PAU

     

     

    Dans le Salon de Famille trône un magnifique billard

     

     

    Château de PAU

     

     

     

    La Chambre de  l'Empereur

    Château de PAU

     

     

     

     Tableau représentant Henri IV revenant de la Chasse

     

    Château de PAU

     

     

     

     

    La chambre Jeanne d'Albret

     

    Château de PAU

     

     

     

     La Chambre du Roi,

    où Henri IV est né.

    C'est une reconstitution.

    Elle devait se trouver, à l'origine, à l'étage inférieur.

    Louis Philippe fait aménager cette chambre natale artificielle autour de cette fameuse carapace ...

     

     

    Château de PAU

     

     

    Château de PAU

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lit orné de 64 portraits de rois 

     

     

     

     

     ... berceau légendaire du petit Henri, futur Henri IV 

    Louis XVIII la dote de son actuel décor de lances, casque orné de plumes d'autruches,

    broderies et bannières aux armes de France et de Navarre

     

     

    Château de PAU

     

     

     Voici la fin de notre voyage dans le temps ...

    j'aime toujours visiter ces lieux chargés d'histoires.

    Notre beau Pays regorge de bien beaux trésors inestimables qu'il faut visiter pour les faire vivre.

     

    Bisous

     

     

     

     

    Ainsi se termine cette visite virtuelle.

    Tous mes commentaires ont été écris avec le concours d'écrits sérieux sur différents sites mis à disposition sur le net.

     

     

     


    4 commentaires
  • LA BELLE VILLE DE PAU,

    nous y avons fait une visite éclair,

    Une découverte pour moi, j'ai senti, ici, de la douceur de vivre et de la gaieté !!

     

    Nous avons pris le funiculaire datant de la "Belle Epoque" histoire de se mettre dans l'ambiance.

     

    PAU Capitale du Béarn

     

      

    Au coeur de la Principauté du Béarn depuis 1464. Cette ville est bordée par le gave de Pau.

    Elle se situe à une centaine de km de l'océan atlantique et à cinquante kilomètre de l'Espagne.

     

    Voilà, la magnifique vue que l'on a sur la Chaîne des Pyrénées et sur le coteaux du Jurançon depuis le Boulevard des Pyrénées.

     

     

    PAU Capitale du Béarn

    pic d'Ossau

     

     La vue m'a subjugué !!! 

    alors que derrière nous, le bruit de la circulation des voitures et des nombreux piétons contrastent avec la sérénité de la montagne ...

     

    Subjuguée également devant ces énormes magnolias grandiflora.

    (après recherche, je n'ai pas trouvé l'année de leur plantation)

     

    sur la mosaïque (les deux photos de gauche)

     

     

    PAU Capitale du Béarn

     

    HISTOIRE DE MA VILLE DE PAU

    Des traces archéologiques supposent que sa construction date d'au moins de l'époque gallo-romaine.

    La construction de son Château dans la moitié du XIIe siècle a été le début de son formidable développement et devient le siège du royaume de Navarre au XVIe siècle.

     

     

     

     

    La naissance d'Henri de Bourbon (petit fils d'Henri et Marguerite de Navarre) en décembre 1553, plus connu sous son nom de règne HENRY IV va transformer cette ville et devenir un centre politique et intellectuel important.

     

     

    PAU Capitale du Béarn

     Une des nombreuses statues d'Henry IV

     

    A la fin de l'indépendance du Béarn en 1620,

    son influence est moindre mais reste tout de même  autonome jusqu'à la Révolution.

     

     C'est à la Belle Epoque que cette ville retrouve un nouvel élan grâce à son climat,

    de riches  touristes étrangers (britaniques, russes, Espagnols, américains ...) viennent ici passer l'hiver.

     

    J'ai ressenti, moi aussi, ce climat exceptionnel.

    Sans doute du, la l'exceptionnelle végétation que l'on peut trouver.

    Les magnolias dont je vous ai parlé, mais aussi de vénérables platanes, cèdres, palmiers, gingos ...

     

    PAU Capitale du Béarn

     

     

    De riches villas, Hôtels, casino, bains sont construits.

    PAU devient la capitale de l'Aéronautique grâce à la première l'école de pilotage au monde, créée ici.

       

    De nos jours, cette ville reste importante dans l'industrie Aéronautique ainsi que dans l'industrie pétrochimie avec la découverte du gisement de gaz de LACQ en 1951.

     

    PAU joue également le rôle de capitale culturelle et sportifs. Elle a obtenu le label de Villes et Pays d'art et d'histoire en 2011.

     

    Autre personnage célèbre : 

    JEAN-BAPTISTE BERNADOTTE , maréchal d'Empire puis roi de Suède et de Norvège. 

     

    Voilà un portrait flatteur mais elle le mérite.

    Le château, sera mon prochain article sur notre voyage dans les Pyrénées.

     

    Bisous

     


    6 commentaires
  • Pour notre deuxième randonnée dans les pyrenées,

    nous sommes tout près de la frontière Espagnole

     Côté français, la Vallée d'Ossau,

    Côté espagnole, la Vallée de la Tena

     Notre ascension démarre au Col du Pourtalet à 1794 m d'altitude.

     

    Mais avant d'arriver au Col, il a fallu suivre un troupeau de bovins jusqu'à ce qu'ils daignent prendre un autre chemin ... et rejoindre l'estive.

     

    Le lac d'anayet

     

    Le lac d'Anayet se mérite ... il se trouve à 2230 m.

    nous sommes montées ... montées ... sous un soleil éclatant !!!

     

     

    Le lac d'anayet

     

    Sur la mosaïque en haut à gauche, notre point de départ

    Sur la photo en haut à droite et en bas à gauche, je pense que c'est Sallent de Gallego en Espagne

     Sur la photo en bas à droite, une vue d'une partie de la montée. Nous sommes montées en zig zag pour ménager nos forces !!!

     

    Le lac d'anayet

     

    Un décor somptueux !!!

    Notre petit groupe a pris un petit sentier connu par notre guide.

    première halte, un petit lac.

     

    Le lac d'anayet

     Evidemment, pas un arbre pour nous faire un peu d'ombre !!!

     

    On pourrait croire qu'il n'y ai aucune vie, ici ...

     

    oh combien c'est faux !!!

    libellules, et petites grenouilles étaient omniprésentes,

    un point d'eau, c'est si précieux ...

     

    Le lac d'anayet

    Le lac d'anayet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Impossible de prendre les petites grenouilles en photo.

    Elles étaient si petites et bien trop vives pour moi ...

     

     

     

     

     

     

    En bas, dans les airs ...

     

    Un vautour

     

    Le lac d'anayet

     

    De notre chemin, on pouvait voir le GR11 Espagnol.

    Pour info, il part du Cap de Creus - arrive à Cap Higuer, 840 km

    Le GR10 France, départ de Banyuls sur Mer - arrivée à Handaye, 880 km.

      Deux circuits parallèles de randonnée reliant  la méditerranée à l'atlantique.

    Côté Espagnol,  vous traverserez les Pyrénées par des sommes plus élevés (une douzaine de cols au dessus de 2.500 mètres)  que du côté français.

    En prenant le GR10, le randonneur a plus de facilité de trouver chaque soir un toit pour la nuit, et il passe souvent dans des villages ce qui facilite les ravitaillements.

     

     

    Le lac d'anayet

     

     

    Grandiose ...

    on se sent bien petit devant un tel spectacle !!!

     

     

    Le lac d'anayet

     

    La flore très présente,

    si j'avais pu, j'aurai prise plus de photos ...

     

    Le lac d'anayet

     

    après deux/trois heures de marche,

    nous sommes arrivées à notre destination.

     

     

     

    La vue du lac d'ANAYET, nous a fait oublié toute l'énergie dépensée ...

     

    Le lac d'anayet

     Nous avons déjeuner, ici.

     

    En point de mire : ce lac de montagne.

     

    Nous ne sommes pas seuls, beaucoup d'Espagnols viennent le week end faire cette "petite ballade", la promenade du weekend ...

     

     

    Le lac d'anayet

     

     C'est le point de ranimant des animaux, également.

    Les chevaux et les bovins sont nombreux.

     

     

    Le lac d'anayet

    Le lac d'anayet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous sommes restées environ 1 heure avant de repartir et  de commencer la descente par le même chemin.

     

     

     

    Encore quelques photos pour immortaliser cette randonnée.

     

    Le lac d'anayet

     

     

    Si vous regardez bien, 

    vous verrez des Izards ou autres  (trois)

     

    Le lac d'anayet

     

    encore des petites plantes ...

    donc celle de droite la Glycyrrhiza Glabra, avec ses racines, on fait le bâton de réglisse.

    J'y ai goûté, et j'ai bien retrouvé ce goût si particulier.

    A gauche, ça ressemble à une digitale.

     

    Le lac d'anayet

    Le lac d'anayet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     En août toute la neige s'est retiré,

    laissant les roches avec des coloris différents suivant leur composition.

    Granitique, calcaire, volcanique ...

     

     Ici les pics de l'enfer, ils culminent  à plus de 3000 mètres.

    des randonnées permettent de les gravir et on peut découvrir d'autres lacs ...

     

    Le lac d'anayet

     

     Il faudrait sacrément que je m'entraîne pour faire une telle virée ...

     

    Le lac d'anayet

     

     

    Retour vers des sommes beaucoup moins hauts !!!

     

     

     

    Le lac d'anayet

     

    Cette "vache" est trop mignonne ... mais mieux vaux ne pas l'approcher ...

    C'est beau la liberté ... en tout cas pour un temps ...

     

    Bisous et bonne soirée

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  •  

    Le lac d'Artouste est un lac naturel situé à 1989 m d'altitude, un barrage hydraulique a été construit dans les années 1930.

     

    Pour bâtir cet ouvrage et acheminer les ouvriers au chantier, un chemin de fer partant du pic de la Sagette a été construit.

    Ce joyeux petit train sert maintenant d'attraction touristique et permet de découvrir un site merveilleux.

     

     

    Nous avons pris ce petit train, pour ensuite partir à l'aventure à pied ... avec un guide !!! c'est plus sûre

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

    Au départ du lac de Fabrège, à 1280 m d'altitude, nous avons pris une télécabine qui nous a déposé au pied du petit train.

     

    Artouste et sa randonnée

     

     

    Du train, nous découvrons, vu d'en haut la vallée de Soussouéou.

    Les premières marmottes, tant attendues par Françoise, sont aperçues.

     

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

    La montée dure environ 50 minutes, il faisait frais, mais que c'était beau !!!

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

     Au terminus, nous sommes accueillies par de sympathiques petites chèvres.

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

    Le barrage est juste là, mais nous ne monterons pas.

     

    Artouste et sa randonnée

     

     

     

     et l'on peut apercevoir les moutons dans les estives (et non pas alpage, dans les Alpes)

     

    Artouste et sa randonnée

     

     Nos pieds ne sont pas habitués ...

    notre pauvre Cécile a dû rebrousser chemin, ne se sentant pas sure.

     

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

    nous découvrons la flore sauvage,

    au milieu des bruyères et des colchiques ...

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

    Nous suivons le gave ... et notre guide par un chemin à peine balisé.

     

    Je suis souvent en retrait, préférant admirée le paysage que de papoter ...

    faisant attention de ne pas écraser une petite fleur ...

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

    A l'affût de voir d'autres marmottes !!!

     

    Artouste et sa randonnée

     

     Nous sommes partis pour la journée entière,

    il ne faut pas trop longtemps s'arrêter, la fin de la promenade est encore loin ...

     

    Artouste et sa randonnée

     

     

    Après les vastes étendues empierrées et tourbeuses,

    Nous entrons dans une partie plus boisée.

    Nous décidons de prendre notre déjeuner à couvert des pins et pas très loin des chevaux.

     

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

    Ici,

    le Lac de l'Ours

     

    Artouste et sa randonnée

     

    Bien à l'écart du sentier que nous suivons depuis le début,

    Ce Lac, est dit-on un point d'eau pour l'Ours ... point vu ... 

     

    Un lieu paisible et envouetant !!! 

     

     

    Artouste et sa randonnée

     

     Nous apprenons un tas de choses, mais voilà, je ne me souviens plus de quoi on pouvait parler à cet instant ...

     

     

    Par contre, je me souviens très bien de notre quête de petits fruits comme les myrtilles et les framboises sauvages !!!

     

    Artouste et sa randonnée

     

    Les rencontres,

    Un joli papillon et une belle fourmilière.

     

    Artouste et sa randonnée

    Artouste et sa randonnée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre promenade suit toujours le cours d'eau du départ,

    le joli bruit de l'eau est si agréable, il nous fait oublier la fatigue qui commence à se faire sentir ...

     

     

    Artouste et sa randonnée

    Artouste et sa randonnée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je terminerai mon article par la rencontre de cette jolie plante, la Carline à tige courte.

    Sa curiosité, c'est qu'elle se ferme dès qu'une goutte d'eau touche son coeur.

     

    Artouste et sa randonnée

    Artouste et sa randonnée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une première randonnée fantastique, pas trop dure ...

    Une deuxième choisie par Françoise nous attend, très différente de celle-ci.

     

    Bisous et bonne semaine 

     

     

     


    8 commentaires
  • 1er article sur mon séjour dans les Pyrénées Atlantiques, au mois d'Août.

    Entre montage et mer, j'y ai passé une semaine formidable en compagnie de Françoise et de Cécile native de la vallée d'Ossau.

     

     

    OLORON SAINTE MARIE ou la réunion de la ville d'OLORON (ville Vicomtale) et SAINTE MARIE (ville Episcopale).

     Ville emplie d'histoire,

    sa création remonte au 1er siècle de notre ère, appelé au départ lluro

    Son emplacement privilégié en a fait une place importante au moyen âge et devient aux XIVe et XVe siècles, la capitale économique du Bearn,

    grâce à son commerce de transit avec l'Espagne et à l'essor de son artisanat textile.

    Au fil des siècles la ville se transforme grâce à l'arrivée du Chemin de fer dans le second Empire.

     

    Oloron Sainte Marie

    Cette ville est située près du bassin aquitain et des Pyrénées, à 50 km de l'Espagne et à 100 km de l'océan Atlantique.

    Le gave d'Oloron traverse cette ville, Elle a été bati au confluent de deux gaves (torrent) : les gaves d'Aspe et d'Ossau.

     

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

    Capital du Béret et Ville où l'on fabrique les célèbres Pyrénées 

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

     Oloron Sainte Marie

     Eglise Notre Dame

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

     l'Ours des Pyrénées

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

    du haut de la Tour de Grède,

    on découvre l'étendu de la Ville et les contours des Pyrénées.

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

    Les Pyrénées

     

    Oloron Sainte Marie

     

     

     

     

    Oloron Sainte Marie

     

    Personnages qui y sont nés et que j'ai trouvé amusant de vous citer.

     

    Le Comte de Tréville, de son vrai nom Jean-Armand du Peyrer, Lieutenant -commandant des Mousquetaires sous Louis XIII,

    immortalisé par Alexandre Dumas

     

    Antoine Germain LABARRAQUE, pharmacien et inventeur de l'eau de Javel.

     

    Une première étape pour s'imprégner de cette très belle région.

    Bisous et bon dimanche.

     

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique