• Le monde du silence

    On parle souvent de la mer ainsi.

    On peut le dire aussi de nos jardins ...

    Ils souffrent en ce moment, sans un bruit ...

     

    Le monde du silence

     

    voilà 3 semaines que je n'ai pas tondu, 

    c'est à peine si j'ai quelques levés de fleurettes sauvages dans le gazon.

     

    Le mois de juillet a été sec, mais sans vraiment de fortes chaleurs et les nuits ont été fraîches.

    Voici le mois d'août, et là j'ai peur. 

    La semaine à venir va être difficile avec des températures au dessus de 30°  et des nuits relativement chaudes.

     

    Je me prépare par conséquent au pire.

    Pour le moment, le paillage du printemps a évité toutes crevasses.

    Une petite analyse de comparaison avec le paillage de lin et le paillage de chanvre a été faite.

    Si le chanvre est plus cher, son comportement vis à vis du lin est sans comparaison.

    Le chanvre est beaucoup plus efficace. Avec le lin, l'eau glisse et ne pénètre pas ... il faut alors biné.

     

     Pour le BRF, au pied des hydrangeas, c'est pas encore ça !!! les arrosages sont indispensables

    La décision avait été prise.

    J'abandonne les végétaux qui me demandent trop d'eau

     

     

    Adieu Rhododendron

     

    Le monde du silence

     

    Adieu hydrangea

     

    Le monde du silence

     

     

    Reste quand même du positif !!!

     

    Début juillet j'avais déjà l'Epilobium angustifolium album en fleur

     

    Nous sommes début Août, elle est toujours là, sans aucun arrosage

    Le monde du silence

     

    Au premier plan, le rosier Louis Bleriot.

    C'est un infatigable !!! 

     

    Le monde du silence

     

    Dans ce massif, les hydrangéas semblent moins souffrir qu'ailleurs

     Car pas de gros arbres et pas de soleil brûlant.

     

    Le monde du silence

     

    Ici, vanille fraise. 

     

    Le monde du silence

     

    Regardant plus souvent la terre que le soleil,

    je n'avais même pas vu que le rosier "Pierre de ronsard" avait recommencé à fleurir

     

    Le monde du silence

     

    Emeraude d'or, Isabelle du Portugal et let's celebrate sont bien présents également 

     

    Le monde du silenceLe monde du silenceLe monde du silence

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Les rosiers sont de bons compagnons.

     

    Nous continuons dans le décalage des floraisons, les asters se préparent, déjà ...

     

    Le monde du silence

     

    Comme vous pouvez le voir sur la photo du dessous

     

    Le monde du silence

     

     

    Le massif de droite a été modifié cet automne.

    Fini les rhododendrons, vive les couleurs

     

     

    Le monde du silence

     

    Deux bijoux dans ce massif

     

    Le monde du silence

     

     

     

     Rosier LA VILLA COTTA

     

    Le monde du silence

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sedum touchdown teak

     

     

     

     

     

    dans un autre coin du jardin,

    esprit zen  !!! et sans le moindre arrosage

     

     

    Le monde du silence

     

     

     

    Ici, le feuillage des arbres fait oublié le désert au sol.

     

    Le monde du silence

     

     

    dernière photo du jardin avec ce rosier rouge ressuscité 

     

    Le monde du silence

     

    Bon courage à tous

    bisous

     

     

     

    « Le jardin de Colette et jacquesLe jardin de Claude et Yvette Laurent »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Août à 20:30

    Oh oui ! le jardin va encore souffrir dans les jours qui viennent ! 

    Je suis très triste de voir les plantes souffrir ! Les arrosages ne suffisent pas ! 

    Il va falloir revoir nos plantations si les étés sont tous aussi chauds et secs ! 

    Moi, je dois m'intéresser au paillage : pas bon marché, ça ! 

    J'ai mis du lin dans une nouvelle plate-bande et tu as raison, ce n'est pas le top ! 

    Bonne semaine quand même ! 

      • Vendredi 21 Août à 08:02

        Bonjour Philippe, après quelques jours de vacances, j'ai eu la surprise de retrouver le jardin bien plus vert qu'à mon départ ... Un mois d'août bien plus clément qu'à l'habitude. Ouf !!!! J'ai commencé à refaire mes bordures et un bon binage dans les massifs. J'ai constaté que la terre est sèche en dessous du paillage mais pas de crevasse. Encore de la pluie, aujourd'hui, tout le travail accompli depuis mon retour va être bénéfique. Bonne journée

    2
    Lundi 3 Août à 15:05

    Nous sommes tous logés à la même enseigne. Je redoute la chaleur annoncée en fin de semaine. L'aperçu que nous en avons eu la semaine dernière a brulé beaucoup de feuillages et ce qui tenait bon grâce aux nuits fraiches donne des signes de faiblesse frown J'espérais la pluie aujourd'hui mais elle ne vient pas.

    Arroser ou ne pas arroser est mon dilemme du moment. Je me demande si ça sert vraiment à quelque chose...

    Désespérant tout ça

    Bisous, Bon courage à toi aussi

      • Vendredi 21 Août à 08:11

        Coucou Charlotte, éviter que la terre ne s'assèche n'est pas évident ... les températures dépassants les 30° grillent tout !!! il n'y a que le paillage qui soit efficace, et pas seulement en été. Maintenant la texture de notre terre est un facteur d'assèchement plus ou mieux visible. Pas de crevasse, ici, alors que l'année dernière j'ai constaté des craquelures à plusieurs endroits. J'avais donc cette année commencé à pailler tous mes massifs de bonnes heures et continuer tout au long de cet été. Bien sur, j'ai arrosé inlassablement en juin et en juillet. Les végétaux qui n'ont pas résisté au soleil brûlant seront enlevés cet automne et remplacés par des plus résistants. Bisous et bon courage. 

    3
    Dany
    Lundi 3 Août à 16:01

    Comme chez toi!   les hydrangeas à l'ombre de la maison pas de problème, sinon tout est au soleil chez moi , donc plus d'hydrangea! j'arrose les plantes qui continuent à être belles, les phlox et qq asters en prévision de l'automne..... aïe la note d'eau!

      • Vendredi 21 Août à 08:17

        Bonjour Dany, notre calvaire arrive à sa fin ... réserves d'eau et réflexion de nos futures plantations seront nos grandes réflexions dans les années à venir. Ici, je ne pense pas que la note d'eau soit plus salée que l'année dernière. Car, en août beaucoup moins d'arrosage que l'année dernière. Tout semble ragaillardi après les dernières pluies. Je respire, enfin, et je vais pouvoir profiter de l'automne à venir. Bisous

    4
    lydie
    Mardi 4 Août à 10:06

    Bj Valérie,

    Quelle désolation ton hydrangéa ! Perso, je crois bien avoir perdu mon vanille fraise pourtant je l'arrosais !

    Ici, valérianne et pois de senteur vivace résiste bien à la chaleur sans arrosage. Par contre elles nécessitent un entretien quotidien .

    Lydie

      • Vendredi 21 Août à 08:20

        Bonjour Lydie, j'ai également "Annabelle" qui est complètement grillé !!! Je me fais une raison et c'est le moment de rebondir en de prévoir de nouvelles plantations beaucoup plus résistantes à ces conditions climatiques excessives. Il y a toujours une solution, pour tous les terrains. Bonne continuation. Bises

    5
    Mardi 4 Août à 11:46

    Oh, ça fait mal au coeur ces plants brulés :(

    En Bretagne on est plutôt épargné il est vrai, mais les problèmes sont souvent inverses : trop de pluie en automne/hiver...printemps parfois aussi ! L'humidité même en été peu attirer le mildiou. Ce fut le cas, mais le soleil ici fut ensuite bienfaiteur, en faisant tout sécher et mourir les champignons.

    Je te souhaite de la pluie Valérie, car j'imagine comme ce doit être déchirant de voir partir toutes ces belles plantes de ton jardin, emportées par la canicule !

    Bises et bon courage !

      • Vendredi 21 Août à 08:35

        Bonjour Pantoufle, la pluie est bien arrivée et j'ai retrouvé le jardin avec beaucoup plus de "vert" qu'à mon départ !!! après quelques jours de vacances, il est plaisant de jardiner à nouveau ... Oui, c'est toujours un crèvecoeur de voir des plantes plantées depuis de nombreuses années dépérir. C'est maintenant, le moment de repenser le jardin autrement. bises

    6
    Carole Tahar
    Jeudi 6 Août à 22:57

    Bonsoir Valérie!

    Encore une année de plus que le jardin nous envoie comme un  message, tu as raison  d' abandonner ce qui ne peut plus...ou ne veut plus se forcer à "sourire" à  sa jardinière, certains coins du jardin clament haut et fort que cette fois, c' est l' année de trop!

    Si on considère que c' est bien du vivant, il a le droit de nous freiner, je le ressens vraiment comme ça, sans doute est-ce ridicule de ma part...mais un peu comme dans une équipe, si l' un flanche un peu, l' autre est là pour le relever.

    Vous formez  par contre une belle équipe, toi et ton jardin,  si on regarde objectivement tout ce qui se maintient et nous enchante.

    Je tire mon chapeau, vraiment, à Pierre de Ronsard, qui passerait presque pour un "vieux de la vieille", maintenant que tant d' autres rosiers  l' ont en quelque sorte détrôné dans les jardins de passionnés de roses, et pourtant... magnifique et infatigable , il est là, parfois on ne va même plus lui parler et le féliciter, mais pas de rancune! Sur une année comme celle que nous vivons, il nous rappelle qu' il campe bien sur ses gambettes!

    Bises Valérie!

    Carole.

     

      • Vendredi 21 Août à 08:42

        Bonjour Carole, ces étés canicules a répétition font évoluer notre façon de voir le jardin. Faire des économies d'eau tout en conservant un jardin verdoyant est un grand challenge. Faisant confiance à la nature, elle est bien plus forte qu'il n'y parait. bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :